civicLab logo

La presse en parle.

Une présence régulière dans la presse suisse et internationale.

découvrir

Bilan  

civicLab Bilan

Après avoir été la première femme chancelière et avoir occupé le poste 9 ans, Anja Wyden Guelpa  tourne le dos à la politique. La NZZ fait son bilan. NZZ -Es dauerte lange, bis man über ihre Arbeit statt über ihr Aussehen redete

Engagement  

civicLab Engagement

Selon Swissinfo Anja Wyden Guelpa est une des personnes les plus actives en Suisse pour intéresser les jeunes à la politique. En plus de huit ans comme chancelière de Genève, cette touche-à-tout a multiplié avec bonheur les actions innovantes. Bien qu’elle quitte ses fonctions de chancelière à fin mai, elle conserve sa passion pour la participation démocratique. La chancelière qui a su parler aux jeunes – swissinfo.ch

Diplomate  

civicLab Diplomate

La fonction de chancelier est à la fois mystérieuse et fortement lié au pouvoir politique. Anja Wyden Guelpa s’est efforcé d’ouvrir l’hôtel de ville, de démystifier le fonctionnement politique et rapprocher les citoyens jeunes et moins jeunes de leurs institutions démocratiques. RTS – 26′ – L’entretien de la Chancelière du Canton de Genève

Transparence  

civicLab Transparence

La transparence qui permet aux citoyens de prendre leur vie en mains et collectivement de jouer leur rôle dans la démocratie est au cœur de l’engagement d’Anja Wyden Guelpa. Être transparent n’est pas toujours simple pour les autorités, mais c’est indispensable et la bataille vaut la peine d’être menée. Transparency: How The Battle Can Be Won – CreativeMornings

Open date  

civicLab Open date

Le canton de Genève a été le pionnier mondial en organisant en 2003 le premier vote en ligne. Anja Wyden Guelpa a initié une véritable révolution en publiant les premiers éléments du code source de son système de vote électronique CHVote sur la plateforme GitHub, anticipant les efforts de la Confédération qui en a fait un prérequis pour tout système de vote électronique. Ce passage d’une transparence passive (consultation sur demande) à une transparence active (publication) a été motivé par le besoin impératif de renforcer la confiance des citoyens dans les outils de leur démocratie. Car la transparence construit la confiance, mais pas seulement. Elle contribue à une plus grande sécurité. Opendata.ch 2016